Le fonds en euros est un support d’investissement intégré dans les contrats d’assurance vie. Placement considéré comme « sans risque », quels sont ces fameux fonds euros de l’assurance vie ? Quelle est leur composition ? Enfin, quel rendement peut-on en attendre et quelle est la fiscalité de ce support d’investissement ? GARANCE fait le point.

Sommaire
Qu’est-ce qu’un fonds en euros ?
Comment est composé un fonds en euros ?
Quel est le rendement moyen du fonds euros ?
Quelle est la fiscalité du fonds euros en assurance vie ?

Qu’est-ce qu’un fonds en euros ?

Le fonds en euros d’une assurance vie constitue l’un des deux types de support d’investissement d’un contrat d’assurance vie (à ne pas confondre avec l’assurance décès (lien vers : « Quelles différences entre assurance vie et assurance décès ? »)). C’est un produit très apprécié par les épargnants français, car il s’agit d’un capital garanti auquel s’ajoutent des intérêts.

Concrètement, un épargnant va souscrire un contrat d’assurance vie auprès d’un assureur, moyennant une somme de départ et un versement régulier sur un compte d’assurance vie. Des intérêts viendront s’ajouter, en fonction d’un taux déterminé chaque année.
Placement sans risque donc, ces intérêts peuvent toutefois ne pas être très élevés, c’est pourquoi le fonds euros d’une assurance vie peut être complété par des supports en unités de compte.

Le contrat d’assurance vie en unités de compte (lien vers : « Assurance vie et unité de compte – Garance Mutuelle ») comporte cependant un risque de perte du capital, car il s’agit en l’occurrence d’investissements financiers constitués majoritairement d’actions. En revanche, les intérêts escomptés peuvent être bien plus importants que le fonds euros d’une assurance vie.

Par ailleurs, il convient de bien comprendre ce qu’est une assurance vie : il s’agit d’une sorte d’enveloppe dans laquelle le souscripteur (ou l’assuré) peut placer plusieurs supports financiers. Il peut ainsi y avoir plusieurs fonds en euros et/ou plusieurs fonds en unités de compte au sein d’un même contrat d’assurance vie pour équilibrer le ratio sécurité/risques et espérer obtenir des taux d’intérêt intéressants.

Considéré comme un produit d’épargne sur le moyen et long terme, l’assureur s’engage à verser une rente ou un capital au souscripteur (ou à ses bénéficiaires en cas de décès, le capital étant alors exonéré des frais de succession, dans certaines limites).

Comment est composé un fonds en euros ?

La composition précise du fonds en euros d’une assurance vie varie d’un assureur à l’autre. Cependant, dans la grande majorité des cas, les obligations en constituent l’essentiel (80 % environ), car celles-ci sont sans risque et assurent la régularité des intérêts.
Les 20 % restants sont fréquemment répartis comme suit :

  • une partie investie en actions afin d’améliorer les rendements ;
  • une autre partie investie dans l’immobilier (de bureau ou d’entreprises) ;
  • une (infime) partie composée de liquidités (appelées titres monétaires) afin de répondre aux demandes de rachat et éventuellement d’investir dans d’autres classes d’actifs, au gré des opportunités du marché.

Quel est le rendement moyen du fonds euros ?

Le rendement moyen du fonds euros d’une assurance vie (lien vers : « Comment calculer le rendement d’une assurance vie ? ») est défini chaque année par l’assureur. Il correspond à la rémunération réalisée au titre de l’année précédente. Il faut en revanche retrancher à ce taux la part des prélèvements sociaux et fiscaux. Pour exemple, le taux de rendement moyen 2021 du fonds euros en assurance vie a été établi à 1,30 % (source France Assureurs, ex-Fédération française de l’assurance). Avec des disparités importantes !

GARANCE est ainsi fière d’afficher en 2021 un taux de 2,75 % pour le fonds euros du contrat GARANCE Épargne, soit un des taux les plus performants du marché. Pour diversifier votre épargne, GARANCE vous donne aussi la possibilité de répartir vos investissements entre le fonds en euros de l’assurance vie et des supports en unités de compte sélectionnés par GARANCE.

Cette répartition est une stratégie souvent payante et, suivant votre sensibilité au risque et vos projets, nos conseillers vous proposent plusieurs modes de gestion déléguée pour répondre à vos objectifs.

Quelle est la fiscalité du fonds euros en assurance vie ?

L’assurance vie dispose d’une fiscalité particulièrement intéressante, mais qui peut s’avérer complexe pour les non-initiés. En dehors de tout rachat d’assurance (lien vers : « Comment fonctionne le rachat d’une assurance vie ? »), des prélèvements sociaux sur le fonds en euros de l’assurance vie (soit les sommes placées sur ce fonds) sont ponctionnés chaque année. Ces prélèvements sont réalisés sur les intérêts généraux perçus, ils sont fixés aujourd’hui à 17,2 %.

Si en revanche vous avez besoin de récupérer une partie de votre capital (rachat partiel), ce retrait sera constitué à la fois d’une part de capital et d’une part d’intérêts. Dans ce cas, la part retirée du capital sera exonérée, et la fraction correspondant aux intérêts sera quant à elle taxée.
Vous aurez alors le choix de la taxation de vos intérêts :

  • sur la base de votre impôt sur le revenu (avec les prélèvements sociaux) ;
  • au titre du PFL (prélèvement forfaitaire libératoire) ou du PFU (prélèvement forfaitaire unique), selon l’ancienneté de votre contrat d’assurance vie.

Enfin, retenez qu’après 8 ans de souscription, vous profiterez chaque année d’un abattement de 4 600 € sur les intérêts retirés de l’assurance vie débloquée (lien vers : « Quels sont les délais de déblocage d’une assurance vie ? »), et de 9 200 € pour un couple.