Assurance décès, assurance obsèques… À première vue, ces deux produits assurantiels pourraient paraître similaires. Certes, ils interviennent lorsqu’il y a décès de l’assuré, mais la comparaison s’arrête presque là. Alors, pour bien assimiler la différence entre assurance décès et assurance obsèques, il convient d’entrer dans les détails de ces deux contrats distincts mais pas opposables.

Sommaire
Quelle différence entre assurance décès et assurance obsèques ?
Les caractéristiques de l’assurance décès
Les caractéristiques de l’assurance obsèques

Quelle différence entre assurance décès et assurance obsèques ?

Les points communs

Si ces contrats sont très différents, étudions d’abord ce qui les rassemble. La perspective globale est assez similaire. Il s’agit pour le souscripteur de cotiser au sein d’une assurance dans l’objectif de soutenir financièrement ses proches après son décès. On peut également noter que ces deux types de contrats n’ont rien d’obligatoire. Il appartient à chacun de souscrire ou non à ces contrats.

Quelle finalité ?

La principale différence entre un contrat obsèques et une assurance décès réside dans la finalité du contrat. En clair, une assurance décès consiste à épargner jusqu’à son décès afin de transmettre un patrimoine financier aux bénéficiaires choisis, alors que l’assurance obsèques vise uniquement à organiser et payer tout ou partie des frais relatifs à ses propres funérailles.

Quels bénéficiaires ?

Avant d’entrer dans le détail de ces deux contrats, on pourra également noter que la différence entre assurance décès et convention obsèques tient dans l’identité des bénéficiaires. Pour le contrat obsèques, le bénéficiaire peut être un héritier ou une société de pompes funèbres, mais il est question, au final, d’éviter à ses ayants droit de s’acquitter des frais d’obsèques (lien vers « Qui doit payer les frais d’obsèques ? »). Dans le cas de l’assurance décès, le souscripteur peut inscrire plusieurs bénéficiaires, y compris des personnes qui ne seraient pas ses héritiers naturels.

Les caractéristiques de l’assurance décès

Le principe de l’assurance décès

Pour bien comprendre la différence entre assurance décès et assurance obsèques, l’assurance décès est un contrat qui peut être souscrit relativement tôt afin de cotiser pendant plusieurs décennies et assurer un capital aux bénéficiaires après son départ. Il est possible de verser un capital en une fois, mais aussi de cotiser via des versements périodiques. Le souscripteur doit impérativement identifier un ou plusieurs bénéficiaires. Après le décès, le ou les bénéficiaires se verront octroyer la somme épargnée qui n’intègre pas l’actif successoral. Il s’agit donc pour le souscripteur de mieux répartir son patrimoine entre ses proches. Il est d’ailleurs conseillé d’informer les bénéficiaires de la souscription d’un tel contrat afin qu’ils puissent se rapprocher de l’organisme en cas de décès.

Assurance décès temporaire vs assurance décès à vie

Attention à ne pas confondre ces deux types d’assurance décès qui sont très différents. Dans un contrat d’assurance temporaire, une date de fin de contrat est fixée. Si l’assuré ne décède pas avant cette date, l’assuré aura cotisé à fonds perdu. Dans le cas d’une assurance décès à vie, les bénéficiaires accèdent à l’intégralité des cotisations après le décès, quelle qu’en soit la date.

Quelle assurance décès choisir ?

GARANCE propose la solution Longue Vie. Ouvert à tous, ce contrat permet de transmettre son patrimoine après son décès. Une sérénité acquise grâce au capital garanti. Une tranquillité pour la famille qui pourra bénéficier d’un versement de capital en urgence sous 48 heures.

Quid des assurances prévoyance ?

L’assurance prévoyance (lien vers « Qu’est-ce qu’une assurance prévoyance ? ») doit également être étudiée au moment de choisir un contrat pour anticiper l’après. Le fonctionnement d’un contrat de prévoyance (lien vers « Comment fonctionne un contrat de prévoyance ? ») est simple. Les cotisations permettent en cas d’invalidité de percevoir un capital ou une rente, et en cas de décès d’assurer aux bénéficiaires un versement en capital, en rente viagère, voire en rente d’éducation pour un enfant. Cette assurance prévoyance s’adresse notamment aux entrepreneurs qui pourraient se retrouver en difficulté en cas d’accident de la vie.

GARANCE propose une assurance prévoyance disposant d’une large gamme de garanties et de souplesse pour la sortie du contrat. Les indépendants pourront s’orienter vers la prévoyance Madelin de GARANCE, une solution qui permet de bénéficier d’avantages fiscaux tout en protégeant sa famille.

Les caractéristiques de l’assurance obsèques

Le principe de l’assurance obsèques

Le contrat obsèques est souscrit pour cotiser en une ou plusieurs fois afin de prendre en charge les frais relatifs aux funérailles. C’est là toute la différence entre assurance décès et assurance obsèques. La convention obsèques se limite au paiement du cercueil ou de l’urne, aux frais d’inhumation ou de crémation, aux taxes inhérentes aux funérailles, à l’achat d’une pierre tombale et/ou d’un caveau…

Contrat de capital vs contrat de prestations

Deux types d’assurances obsèques peuvent être souscrits. Pour le contrat de capital, la personne choisie pour gérer les funérailles disposera d’un capital pour satisfaire les volontés du défunt. Le bénéficiaire d’un contrat de capital peut d’ailleurs être la société de pompes funèbres. Pour le contrat de prestations, le souscripteur paye en avance les prestations d’un organisme habilité de pompes funèbres et choisit les prestations proposées.

Quel contrat obsèques choisir ?

GARANCE propose un contrat obsèques qui se décline en trois formules pour un capital de 3 550 €, de 4 300 € ou de 6 100 €. Et avec l’option supplémentaire de 2 000 €, chacun trouvera le contrat adapté à ses attentes, tant en termes de budget que de prestations pour ses funérailles.